Rares sont les utilisateurs Windows(c) qui n'ont pas été un jour victime d'un virus, ou pire d'un cheval de troie. Ce système d'exploitation est loin d'assurer la sécurité de ses utilisateurs car il est extremement sensible aux virus de par sa conception, et peu savent contourner ce problème efficacement. Je ne ferai pas l'apologie de Unix/BSD ou GNU/Linux, mais je recommande vivement aux "Windoziens" lassés d'être victime de virus confectionnés par des hackers malveillants de s'interesser davantage aux logiciels libres et systèmes d'exploitation Opensources, qui d'après moi s'avèrent être beaucoup plus fiable.

L'article chez www.lesnouvelles.net par Jerome Saiz, le 28/1/2007 à 14:57

Lire la suite